Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Admin
Messages : 48
Points : 139
Date d'inscription : 19/09/2017
Age : 31
Localisation : France
Voir le profil de l'utilisateurhttp://fraterniterp.forumactif.com

De la Justice

le Sam 30 Sep - 10:51

Les règles liées à la Justice sur le serveur Fraternité sont d'ordre RolePlay et donc figurent dans les lois de l'état de San Andreas.

Vous remarquerez vite si vous les lisez que la loi et la justice se veulent réaliste et contraignante. Encore une fois le serveur se veut FULLRP et mature. Et pour se faire la décision fut prise, comme la mort RP, que le risque soit bien présent.

Sur Fraternité oubliez les peines en minutes. Vous pourrez très bien vous retrouver bloqué 48heures en prison comme 1 mois ou même 1 an.

Rassurez vous, des gardes fous ont été mis en place malgré tout. L'objectif n'est pas de gâcher le plaisir, mais de vous faire réfléchir à deux fois avant d'agir. Et surtout, de préparer vos coups.

Voici quelques règles en résumé pour que vous compreniez mieux :

- L'application des LOIS concernant les contraventions sont à la charge du LSPD et ne vous conduiront jamais en prison. Seul exception, dans le cas où le non respect du code de la route entraîne un délit ou un crime.

- Les délits peuvent conduire à diverses peines dont la prison. Les peines sont bloquante mais pas synonyme de fin de votre personnage. L'application est à la charge du LSPD mais en cas d'exagération, n'importe quel citoyen (ou même le LSPD s'ils ne veulent pas s'en charger) peuvent porter l'affaire en procès sur simple demande. Cela donne droit à des procès à huis-clos. Il s'agit là d'un garde fou en cas de sanctions trop restrictive à votre goût.

- Les crimes eux donnent toujours droit à un procès public sauf décision exceptionnelle. Un Jury est composé parmi lesquels se trouveront des PJ. C'est eux qui décideront de la culpabilité ou non. La sanction, uniquement dans le cas où la culpabilité est reconnue, est prononcé par le Juge ou le Procureur. Ainsi le sort de votre personnage dépend de plusieurs personnes.

- Il est possible de décider d'un accord avec le LSPD qui ne vous donne pas le droit au procès. Si la peine proposée par le LSPD vous convient vous pouvez décider de la faire sans recourir au procès. Attention toutefois, tout abus du LSPD sera sanctionné RP puisque le procureur peut quant à lui annuler les accord ou ordonner une enquête sur le LSPD si les peines proposées semblent avantager un prévenu.

- Les sanctions liées aux crimes peuvent conduire à la "fin" de votre personnage puisque les peines peuvent monter jusqu'à plusieurs années IRL de prison voire la peine de mort.

- Lors d'un procès, l'accusé peut se défendre ou se faire défendre par un avocat. L'accusation est représentée par les victimes ou le LSPD. Ils peuvent également user d'un avocat. Vous aurez donc des portes de sortie via le procès et votre défense, ou qui sait, des vices de procédures. Vous pourrez aussi faire pression subtilement ou part des amis à l'extérieur sur les jurés ou un autre représentant de l'ordre pour vous donner plus de chance d'être acquitté.

- Les sanctions du livre des peines sont maximales. Et les sanctions de prison ferme peuvent être commuer. En d'autres termes à moins de multiples récidives, ou d'un crime particulièrement grave, ou de faire preuve d'aucune subtilité vous  ne devriez jamais perdre votre personnage au premier procès sauf cas exceptionnel. Vous risquez néanmoins des sanctions lourdes

- Il est possible pour une personne jugée coupable de faire Appel à une reprise.

- Même dans un cas où vous êtes définitivement condamné il existe des portes de sortie. Toutes condamnation longue s'effectue à la prison fédérale. Ce qui donnera lieu à un événement "transfert de prisonnier" durant lequel vos amis peuvent vous aider. Attention toutefois, le risque est élevé surtout si vous vous faites attraper y compris pour les dis amis.

- Il sera possible de "reroll" ou "rename" son personnage. C'est à dire le refaire de manière RP en changeant son identité pour échapper aux services de l'ordre. Ceci sera à faire RP donc avec risque, coûtera cher et vous fera forcément repartir de très bas. Tous vos bien seront en effet perdus hormis les fonds financiers que vous aurez pu transférer au préalable.

- Toutes peines de plus de un an IRL équivaut à une mort RP définitive. Dans le cas de peine inférieure vous pouvez opter pour laisser le personnage en stand bye quelques mois et tenter de l'incarner à sa sortie de prison ou demander une remise de peine quand vous arrivez à un tiers de celle-ci ainsi qu'à deux tiers. Selon les crimes et la durée de la peine la remise de peine peut être refusée (ce sera souvent le cas pour les peines de moins d'un an).

- Vous l'aurez compris la justice aura une place importante et les rôles aussi (avocats / juges / etc...). Normalement sauf si vous jouez n'importe comment la peine de prison ferme longue ou la mort RP ne devrait pas vous toucher. Ou pas plus de quelques mois. 



Précision :



  • Tuer un PJ de manière définitive peut conduire à la peine de mort dès le premier procès si vous êtes attrapé. Réfléchissez à deux fois.



  • Tuer un PNJ quelconque (civil, passant, ou autre) ne pourra jamais être considéré comme plus qu'un meurtre au second degré. Les PNJ importants ou les meurtre particulièrement grave, ou répétitif pourront être considéré comme un meurtre au premier degré (exemple exécuter un otage toutes les 10 min pour faire réagir le LSPD. Tuer un PNJ important tel qu'un chef d'entreprise, chef de faction, le gouverneur, le procureur et ainsi de suite).
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum